Les Tigres sont ouverts ! Quel bonheur de vous retrouver en vrai...

Yoga

Yin Yoga

Yin.JPG

Céder à la gravité

avec douceur

et patience.

Le yin yoga est une pratique dite restaurative dans laquelle on invite le corps à céder à la gravité avec douceur et patience, on explore les tissus conjonctifs profonds, on relâche les mauvais stress, ceux qui génèrent les tensions et les douleurs, on s’abandonne… 

Les principes du Yin Yoga

Les postures assises ou allongées sont tenues 5 minutes chacune pour laisser au corps et au système nerveux le temps de se régénérer et se rééquilibrer en profondeur. Dans cet étirement, détente et relâchement des muscles et de tous les tissus cognitifs permettent d’entrer intensément dans un état d’écoute intérieure méditative. Dans son aspect purement physique, le Hatha yoga ne diffère que peu d’un entraînement physique ou sportif.

En utilisant le poids du corps et la force de gravité pour se laisser fondre au sol, tous les muscles se relâchent pour pouvoir accéder, nettoyer et nourrir les tissus profonds, ligaments, fascias. En Yin le travail s’axe aussi sur tous les méridiens chinois et leur connexion aux organes pour une régénération profonde de tous les systèmes.

Le corps s’étire et s’ouvre lentement, le système nerveux se calme, le mental accepte ce qui survient sans plus chercher à contrôler. C’est une occasion délicieuse de se laisser aller et de laisser s’évaporer les tensions physiques et émotionnelles.
Cette séance se termine parfois avec une relaxation au son du Gong.

Les bienfaits

Le yin c’est une invitation à plonger à l’intérieur de son inconscient, là où le corps émotionnel peut se manifester, là où les résidus karmiques stagnent et demandent à être nettoyés pour permettre au corps subtil de retrouver la paix et la joie. Lorsqu’on pénètre dans cet espace intérieur, dans la profondeur de soi-même où règnent le calme et la tranquillité, on y autorise le mental à lâcher ses résistances, et dans un confort qui n’est plus mentalisé mais émotionnel, on vogue dans un état de détachement des sens qu’on appelle pratyahara, « le retrait des sens ».

Chaque pratique de yin nous autorise à fondre dans un espace de neutralité dans lequel il n’y a plus rien à atteindre, aucun objectif lié au corps et à la sensation. 

A travers ce nouvel espace d’écoute de soi, on peut migrer d’une connexion de la conscience au monde extérieur vers une conscience connectée au monde intérieur, infiniment riche et paisible, et autoriser la matrice corporelle à être et à s’exprimer sans contrôle, ce qui, dans le temps, aura une résonance sur notre personnalité et notre liberté d’action.
 

Présentation du Yin Yoga en vidéo sur Yogaplay