Les Tigres sont ouverts ! Quel bonheur de vous retrouver en vrai...

Yoga

Ashtanga Yoga

ashtanga yoga.JPG

La singularité de l’Ashtanga

est la dynamique intense

des séquences.

Pratique très répandue en Occident, la singularité de l’Ashtanga par rapport aux autres types de yoga est la dynamique intense des séquences.

ashtanga 2.JPG

Les principes de l'Ashtanga

Les postures et les transitions s’enchaînent dans un ordre spécifique en synchronisation parfaite avec la respiration, sans interruption du début à la fin de la pratique puisque – théoriquement – le souffle ne s’arrête jamais. Patthabi Jois, maître indien de cette discipline relativement moderne, comparait poétiquement sa pratique à une « guirlande de postures posées sur le fil de la respiration ».

En Ashtanga l’objectif n’est plus la perfection ni l’alignement des postures en elles-mêmes mais leur exécution sans altération de la respiration, dans le respect du rythme de la séquence. De la première à la dernière posture, inspirations et expirations doivent rester de longueurs égales et d’intensité identique, créant comme un soufflet de forge à l’intérieur pour entretenir le feu intérieur.

Les bienfaits

Dans cette pratique intense mais techniquement accessible à tous, le mental est sans cesse concentré sur la tenue et le son profond produit par ce souffle, transformant progressivement la pratique en une sorte de méditation active, portée par la musique de la respiration. Pour reprendre un verbatim souvent glané à la sortie des cours d’ashtanga, « on déconnecte ». Fini l’intrusion des perturbations extérieures. 
Est-ce pour cette raison que le nom sanskrit de la première série de l’Ashtanga yoga est yoga chikitsa signifiant « yoga thérapie » ? En tous cas les ashtangis considèrent celle-ci comme un véritable processus de guérison et de nettoyage puissant des toxines, du corps, de l’esprit et des sens…

Le Mysore Style

La « Mysore Style » est la manière authentique et traditionnelle de pratiquer l’Ashtanga Yoga enseignée par Sri K. Pattabhi Jois à Mysore, dans le sud de l’Inde.
Le format de cours Mysore Style permet de faire tout ce qu’un cours guidé ne permet normalement pas : adapter au mieux en fonction de l’élève, aller à son propre rythme, développer une intériorité et une autonomie dans la pratique, voir l’anatomie ou une posture particulière en détail avec le professeur si besoin.
Les particularités de ce cours :
-    Le cours est non dirigé verbalement et se déroule dans le silence pour une meilleure écoute de la respiration et des sensations ainsi que pour une meilleure concentration.
-    Chaque élève pratique sa séquence de postures suivant l’ordre prédéfini de l’Ashtanga, mais à son propre rythme, et en tenant compte de modifications ou adaptations éventuelles recommandées par le professeur. Des fiches indicatives illustrant la séquence de postures de la première série peuvent être remises en amont du cours pour éviter les « trous ». Si on requiert de l’étudiant qu’il mémorise la séquence, en temps voulu de nouvelles postures pourront être ajoutées en fonction des possibilités de chacun. 
-    L’enseignant ajuste physiquement et conseille verbalement chaque élève de manière individuelle et personnalisée.
La Mysore permet au pratiquant de développer pleinement sa pratique suivant le triptyque fondamental de l’Ashtanga : posture correcte, respiration contrôlée, concentration interne. Ce format d’enseignement, respectueux du rythme personnel de chacun, permet d’acquérir plus d’autonomie dans la pratique ainsi qu’une meilleure compréhension et assimilation des postures. 
Enfin, la Mysore permet d’explorer une dimension plus profonde et spirituelle du yoga, de mieux se connaitre et d’ouvrir le corps de façon plus juste. En apprenant à observer et à bouger en synchronisation avec la respiration, on rétracte les organes des sens vers l’intérieur, ceci amenant à un état de conscience plus profond. De cette manière et avec le temps, la pratique devient une véritable méditation en mouvement.